Un phare dans l'algarve

Publié le par Seb

 
L'algarve fût autrefois la région la plus occidentale conquise par les Maures. Cette région, côte d'azur Portugaise, occupe tout le sud du Portugal.
Le tourisme a envahi la côte et a transformé de splendides falaises en monstrueux complexes hôteliers. Nous trouvons quand même des refuges, délaissés par les promoteurs immobiliers et miraculeusement restés intacts. Parmi ceux-ci : « o faro de carcaveiro », situé au bout d'une route traversant une jungle urbaine de bétonnage en tout genre. Ce lieu est un havre de paix que seules les mouettes et les vagues se partagent.

J'enregistre des sons et me laisse emporter par ce concert de nature. Je pense alors à cette capacité qu’ont les hommes de toujours envahir la nature et de l'étouffer jusqu'à l'anéantir. Ceci a un tel point qu'il est maintenant déstabilisent de se retrouver confronté face à elle, on se sent comme perdu et sans défense. C'est beau, c'est agréable mais on n'y reste jamais très longtemps par peur de l'inconnu. On préfère la voir comme un spectacle plutôt que de la vivre, la consommer plutôt que de la regarder. J'aime l'observer et rêve qu'elle reprenne un jour sa place.

 

 

 Un autre phare: Cabo saint vicente, situé à l'extrème sud-ouest de l'agarve et donc du portugal.

 

 Exemple parfait pour étayer mon texte ci-dessus... Ici, au "Cabo São Vincente", le couché de soleil est connu de tous. Des bus archi bondés arrivent à l'heure exact pour l'observer et repartent alors que e soleil vient à peine de plonger sous l'horizon.

Publié dans Portugal

Commenter cet article

martine 11/11/2006 15:42

Salut le Papé,
contente de voir que tu es de retour dans notre belle France...
Cabo Saint Vincent quand je suis allée au portugal il y a 3 ans maintenant, je suis restée assise là, comme perdu dans mes pensées, en me disant que face à la nature nous sommes de bien pauvres choses...et que si des lieux comme celui là, qui est le point le plus loin à l'ouest du continent européen , existe c'est pour nous rappeler la richesse de la Terre...
As tu vu les pêcheurs à la ligne perchés sur le bout des rochers...comme en suspension dans le vide?