Hussen

Publié le par Seb

Perdu entre Igherm et Tata, rencontre d'Hussen, mercredi 15 mars 2006.

Hussen va à l'école le matin et l'après-midi, il garde les moutons de son père à 40 km de son village (Tata). Il est seul, s'ennuie un peu mais la vie est comme ça. Un jour il entend ses chiens aboyer et voit deux fous, sur des vélos chargés comme des ânes, s'approcher de sa baraque de pierres. Ces étranges touristes lui demandent s'ils peuvent se mettre à l'abri du vent et du soleil derrière sa maison afin de cuisiner un repas. Hussen est timide et son maigre Français n'arrange pas la conversation. Alors il répond oui à tout ce qu'il ne comprend pas. Il partage les pâtes de ces deux français. Il en sait un peu plus maintenant : ils viennent d'Agadir et restent au Maroc pour un mois. Il observe, assis à côté d'eux, les moindres gestes de ces étrangers et s'émerveille de voir qu'ils font du thé à la marocaine. Hussen aime bien les photos mais n'ose pas demander quoi que ce soit. A l'école et à la télé, on lui apprend à respecter les touristes et à ne pas les "ennuyer". Mais le Français au chapeau lui propose une photo, pire il lui tend son appareil en le laissant prendre ce qu'il veut. Hussen mitraille tout ce qui bouge : son chien, ses chèvres, les deux fous et sa maison. Il rend ensuite l'appareil avec le meilleur sourire qu'il puisse faire.


Voici les photos d'Hussen :

 


Publié dans visions du maroc

Commenter cet article

papa 17/03/2006 22:23

pas mal pour un débutant en photos , le petit Hussen.
Dans son contexte c'est peut etre le plus heureux de vous deux !